Nous n’avons pas la culture d’El Bouazizi?


Les habitants du Sud algérien dont on a découvert l’existence il y a à peine quelques années se comportent de plus en plus comme leurs compatriotes du Nord. Ils se plaignent et revendiquent. Peut-être même qu’ils vont se mettre à moins aller voter, à vérifier dans moins d’un an. Leurs méthodes de revendication ne sont cependant pas toutes similaires. Certaines ont même été qualifiées d’exemplaires comme ce fut le cas des rassemblements contre l’exploitation du gaz de schiste. On peut également citer les mouvements des chômeurs.

Ces derniers mois, de nouvelles manifestations ont lieu avec des revendications sociales pour l’essentiel: pour un accès au logement, aux hôpitaux, à l’eau potable, à l’électricité, aux opportunités d’emploi, aux loisirs, etc. La presse en a parlé sans plus, jusqu’au jour où, à Ouargla, des gens ont empêché l’organisation d’un concert et ont fait la prière de l’Ichaa sur place. Je vous épargne les lectures idéologiques et bigotes (tous bords confondus) de cet événement de la part de journalistes idéologues, politiciens opportunistes et simples internautes qui se sont confondus pour le coup dans le simplisme et ne sont pas allés plus loin dans la recherche de l’information sur ce qui s’était réellement passé et dans quelles circonstances. Bref, Continue reading

Advertisements

Le prétexte


Un billet rapide pour illustrer cette notion de prétexte qui peut être subtile parfois et évidente d’autres fois.

L’école nous a parlé d’un célèbre prétexte, celui de l’éventail du Dey Hussein et de l’invasion de l’Algérie par la France. Mais voyons ensemble un autre que nous présente la Radio Algérienne qui reprend un communiqué du ministère de la défense nationale.

Le chef d’état-major de l’ANP a ainsi présidé une cérémonie de remise de prix pour la meilleure oeuvre scientifique, culturelle et médiatique en 2018. J’ai vu la longueur de l’article et j’ai pensé y trouver des informations détaillées sur les lauréats et leurs œuvres ainsi que la dotation des prix, mais seul le nombre des prix distribués par spécialité nous est donné dans le tout dernier paragraphe. Le reste de l’article, autant dire sa quasi-totalité étant dédié à la reprise du discours du général, objet réel et essentiel de cette remise de prix et de ce communiqué. A moins que ce ne soit involontaire et que l’auteur du communiqué n’ait simplement pas jugé utile de nous informer sur les œuvres primées. Que le journaliste de la radio n’ait pas cherché à en savoir davantage n’est pas une surprise. Continue reading

“Et frappez-les au-dessus de la nuque”


Ce matin, pendant que j’écrivais ce commentaire et après avoir consulté ma TL Twitter de la veille, je me suis dit que si un jour il m’arrivait d’écrire un Zabor ou un Sator, “Et frappez-les au-dessus de la nuque” serait la première phrase que j’y mettrais. Je vais vous raconter une histoire et vous allez comprendre. Continue reading

… And the Prime Minister Ennahar


The President watches France24 and the Prime Minister Ennahar. This is the sequel of my 2012 post. It was 5 years ago but it feels like a 100 years. The president could speak even though he didn’t speak to the Algerian press, and he could rule even though he was a 3/4 president. Now he neither speaks nor rules and he doesn’t only watch French TV (does he watch TV at all?) but he also goes to French hospitals.

But thank God, whoever are the bosses now have appointed Ahmed Ouyahia as the government’s new Prime Minister and the man watches an Algerian TV channel. Continue reading

Algerian newspapers’ mottos


Algerian writer and current minister of communication, Hamid Grine, finally joined Twitter a few weeks ago. His first tweets announced the death of 86 yo Boualem Bessaih who had just been appointed personal representative of 79 yo Bouteflika. Bassaih was also a writer (I liked his “De l’émir Abdelkader à l’imam Chamyl” book) and a former minister of communication (1980 to 1984) hence Grine’s mention.
And exactly like most, not to say all, Algerian politicians (the few who use Twitter), Grine’s twitter account is not very active with so far only 23 tweets and following 21 twitter accounts. These accounts show that his world is restricted to Algeria (not all of it) and France.

dz_newspapersBut this low activity makes it easy to go through his tweets and this is how I found the one where he stated that only 21 Algerian daily newspapers had circulations of more than 10,000 copies per day.

The Algerian regime likes to boast  Continue reading

Pour Nihal


Two weeks ago, Nihal Si Mohand, a little girl from the Ait-Abdelouahab village in Tizi-Ouzou, disappeared and couldn’t be found after several days spent by the population and gendarmerie looking for her. Until yesterday as the the gendarmerie unfortunately confirmed her death after they ran DNA tests on human remains they found earlier. May she rest in peace.

Nihal can now be added to an already long list of child abduction/murder victims, some of whom have been found alive or dead while others’ fate is still unknown. This new episode, followed by many Algerians, stirred up many reactions on social networks and also by so-called journalists in the media, many of which were indecent.

Below is a contribution by our regular anonymous reader who wrote this post a few months ago.

Paix à son âme, et paix aux âmes de tous les autres.

Nihal s’en est allée. Arrachée cruellement à la vie et à ses parents. Si je pouvais les consoler, je leur dirai qu’elle a déjà tout oublié, là où elle est. Qu’elle affiche encore son si beau sourire. Mais ses parents sont inconsolables. Leur douleur Continue reading

La méthode algérienne?


Meddi_democrate

Click for source

Hier, et suite à la tuerie de Nice en France, un journaliste algérien, rédacteur en chef de l’édition du week-end d’El Watan, a publié le statut ci-contre sur son compte Facebook. Il y fait l’apologie d’une certaine méthode algérienne de lutte contre le terrorisme et dit son soutien à 200% à Athmane Tartag qui a dirigé le CPMI lors de la décennie noire et qui a toujours un rôle important dans l’appareil du pouvoir du quatrième mandat. J’ai réagi à ce message sur Twitter comme l’ont fait d’autres TwittoDZ. Il s’en est trouvé aussi pour le soutenir.

Mais j’ai tendance, du fait de mon impatience, à limiter mes réactions sur Twitter pour ne pas m’étaler sur N tweets (limitation à 140 caractères par tweet). Et c’est pour celà que je fais ce post. Continue reading

PoF Leak: Kamel Daoud, contre-enquête


Faisant suite à une demande pas si massive de pas grand monde, je vous propose une traduction en langue française du billet PoF Leak: The Kamel Daoud Investigation. Vous pourrez ensuite consulter les commentaires déjà publiés sur les deux billets précédents.
J’ai cherché un traducteur en vain et je dois donc le faire moi-même. J’essaie de faire attention mais je vous prierais de pardonner les éventuelles absences d’accent et les mauvaises concordances des temps. J’ai depuis longtemps perdu l’habitude d’écrire la France à moins que je ne sois un précurseur de la nouvelle langue française. Voici donc l’article.

Vous avez été nombreux à avoir entendu parler des articles écrits par le journaliste et écrivain algérien Kamel Daoud et ayant lien avec ce qui est désormais appelé “les agressions de Cologne”. Les habitués du blog devinent mon désaccord avec le chroniqueur. Je me suis en effet satisfait de quelques commentaires sur Twitter et je n’ai pas senti la nécessité de leur dédier un billet. Beaucoup de monde l’a fait avec des articles plus ou moins intelligents. Celui-ci fait partie des meilleurs, à mon avis, et le reste peut aisément être trouvé grâce à Google. Continue reading

PoF Leak: The Kamel Daoud Investigation


Version française ici

Many among you have probably heard of or read the articles written by Algerian journalist and writer Kamel Daoud as a comment/analysis of last year’s “Cologne attacks”. The regular readers of Patriots on Fire probably know that I disagree with Daoud. I made some short comments on Twitter but didn’t have enough will to blog about the whole issue. Add that many have reacted with more or less sensible articles. This one being among the best I’ve read and Google will help you find many more.
The story could have ended with the letters exchanged between Daoud and Adam Shatz and Daoud’s announcement that he would quit journalism to dedicate himself to literature. But it didn’t. Other letters are indeed being sent and Daoud’s supporters are writing to defend him, etc. Have fun people!

Then you probably wonder why I am writing. Continue reading

Mohamed Lazouni


Lazouni1Rab Dzair, one of Algeria’s fabricated myths fell a few weeks ago when Bouteflika, or whoever is deciding in his name, dismissed General Toufik. More pictures and even a video footage of the head of the DRS finally emerged and people got to know how the man looked (I am not speaking of the old images). The myth fell once more with Toufik’s short letter in the press showing his helplessness.

But today’s post is not about this once invisible man. It is about another police officer who became famous in the 80s because of his activities and also because of his invisibility. I am of course speaking of Mohamed Lazouni, aka الشّرطي المخفي (Shorti Makhfi – the invisible/hidden cop) who, let’s admit it, unlike General Toufik, brings back good memories and didn’t harm the Algerian people. Continue reading